Le service d'administration et de comptabilité a la responsabilité d'effectuer la gestion comptable des opérations financières de l'ensemble des affaires de la MRC. Il voit également à l'exécution des procédures reliées à la vente pour non-paiement des taxes municipales et scolaires (référence: articles 1022 et suivants) prévues aux dispositions du Code municipal du Québec (L.R.Q., c. C-27.1). Il voit également à la perception des frais de " mutations immobilières " pour quelques municipalités de son territoire (référence: Loi concernant les Droits sur les mutations immobilières, D-15.1).

La MRC est sous la juridiction des dispositions du Code Municipal du Québec et de la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme (L.R.Q., c. A-19.1). Le conseil de la MRC doit élire aux deux ans un préfet; ce dernier est le chef du Conseil de la MRC et préside les séances du conseil.

Les dépenses de la MRC sont réparties entre les municipalités participantes selon différents critères. En ce qui a trait aux dépenses d'évaluation foncière, les dépenses sont réparties selon le nombre de dossiers. Les dépenses d'enfouissement, la quote-part est établie selon le tonnage de déchet envoyé au site d'enfouissement. Pour les dépenses de la Cour municipale, la base de répartition est le nombre de dossiers.

La MRC est tenue d'adopter en novembre de chaque année des prévisions budgétaires pour l'année suivante.