Projet d’infrastructures dans le Parc industriel régional de Mékinac
Bassin incendie et centre de transbordement

  • Historique du projet

    Chef de file en la matière, la MRC de Mékinac se donnait, en 1998, un parc industriel régional (PIR). Situé au sud-ouest de Saint-Tite, ville-centre de la MRC, le PIR compte actuellement deux entreprises.  Il a une superficie de 36 hectares (3 875 000 pi2), qui offre des perspectives de développement pour plusieurs années à venir.

    Les autorités locales de la MRC et du CLD ont décidé de consentir les efforts, notamment budgétaires, pour réaliser des infrastructures, qui devraient approcher les 2M $.

  • Objectif du projet

    Rendre plus attractif le Parc industriel régional de Mékinac, en le dotant d’infrastructures essentielles à son développement. L’aménagement d’un bassin-incendie et l’implantation d’un projet combiné d’embranchement ferroviaire-centre de transbordement vont permettre de développer une stratégie de prospection.

  • Pertinence du projet

    Confrontée à la problématique d’une multitude de parcs industriels locaux, faiblement desservis et sources de compétitions peu fructueuses, la MRC de Mékinac s’est avérée novatrice en se dotant d’un parc industriel régional, où il était convenu de concentrer, sans exclusivité toutefois, les principaux efforts d’implantation d’entreprises.

    Il devient donc impératif, pour soutenir la décision initiale des élus, de consentir les efforts budgétaires requis pour atteindre le seuil où le coffre à outil de la prospection sera meilleur.